L'Ennéagramme? 

L’Ennéagramme est un outil riche et complet de connaissance de soi et des autres.

 

Il reprend avec pertinence et ouverture les 9 grands profils de personnalité.

 

Au-delà des comportements, il s’intéresse à nos motivations et peurs inconscientes, à notre rapport au monde et aux autres et à toutes nos ressources individuelles vers l’éclosion de notre vrai potentiel ! 

Le symbole

L’Ennéagramme (du grec ennea signifiant neuf et gramma signifiant lettre) est symbolisé par un diagramme en forme d’étoile à 9 branches. 9 chiffres représentant les 9 profils de personnalité du modèle de l’Ennéagramme et leurs propres manières de voir le monde. Le symbole se décompose en plusieurs éléments : un cercle pouvant représenter la terre, un triangle reliant les points 3, 6 et 9 et d’un hexagone tordu reliant les points 1, 4, 2, 8, 5 et 7. Chaque élément du symbole a une signification propre.

A quoi ça sert ?

✔️ Mieux se connaître 

✔️ Mieux connaître son entourage

✔️ Déterminer ses motivations

✔️ Conscientiser ses peurs

✔️ Se transformer 

✔️ Améliorer ses relations 

✔️ S’ouvrir aux différences de chacun 

✔️ Vivre en harmonie avec ce qui nous                entoure

tradition orale

La richesse de l’Ennéagramme émane depuis toujours de son mode de transmission par voie orale. La tradition orale donne vie à l’Ennéagramme en reposant son enseignement sur les témoignages réels des participants. L’Ennéagramme s’apprend donc d’abord par l’écoute et partage de ceux qui le découvrent ! Dans le cadre du panel, moment fort des formations, les représentants d’un même profil racontent leurs histoires de par leur vision propre du monde. La tradition orale offre donc tous les avantages : elle rend le système vivant, permet de dégager les spécificités de chaque profil et donne la possibilité à chacun de s’identifier aux autres et d’en apprécier les différences.

Histoire

Modèle ancien, certains font remonter son apparition à Pythagore mais c’est bien à partir du 20ème siècle que son émergence est certaine.

 

L’Occident en fait la découverte grâce à George Ivanovich Gurdjieff qui l’enseignait auprès de ses étudiants dans l’exploration de leurs aptitudes internes.  Dans les années 70, Oscar Ichazo et Claudio Naranjo sont les premiers universitaires rapprochant l’Ennéagramme à la psychologie moderne. Helen Palmer, dans les années 80, apporte des avancées remarquables ainsi que la mise en place d’une formation de formateurs de grande qualité.

 

Depuis lors, la pertinence et la précision du modèle sont démontrées dans la compréhension des fonctionnements internes humains ! En pleine expansion, l’Ennéagramme est aujourd’hui utilisé dans les domaines privés, familiaux, professionnels donnant des clés précieuses dans l’épanouissement et la compréhension de chacun.

Les 9 bases

L’Ennéagramme présente les 9 profils de personnalité, appelés également bases ou types, représentés sur un diagramme à 9 points. Certains donnent parfois un nom aux bases (l’épicurien, le perfectionniste, le battant…) avec le risque de mauvaise interprétation et de réduire toute l’étendue du profil.

 

Durant l’enfance, nous avons tous développé un profil dominant afin de répondre au mieux au monde extérieur. La base ne change pas au cours de notre vie mais évolue au fil de notre vécu ! On compte d’ailleurs 9 niveaux d’évolution pour chaque profil.

 

Les 9 bases sont départagées en 3 “familles” en fonction de leur centre. Les bases 2,3,4 sont de centre émotionnel; les bases 5,6,7 de centre mental et les bases 8,9,1 de centre instinctif.

 

Chaque profil présente ses caractéristiques propres : son centre, son attention, sa motivation dominante, ses peurs, son rapport au monde, sa tension centrale, ses blessures, son chemin d’évolution etc. Chaque profil se complète et s’affine grâce aux autres ressources à sa disposition : son aile dominante, ses deux flèches et son sous-type. Découvrir sa base permet à chacun de repérer son mécanisme de défense et toutes ses forces sans en altérer son unicité.

les 3 centres

L’Ennéagramme se décompose en 3 centres d’activité : le centre mental (lieu de la réflexion), le centre émotionnel (lieu du traitement des émotions) et le centre instinctif (lieu du passage à l’action).

Les 3 centres correspondent aux 3 parties de notre cerveau, aux 3 formes d’intelligence, aux 3 manières distinctes de recevoir les informations. Chacun possède et utilise ces 3 énergies mais l’une d’elles est naturellement dominante. L’Ennéagramme met en lumière le centre dominant de chaque profil de personnalité permettant ainsi une compréhension complète de son fonctionnement.

Les sous-types

Afin de retrouver le confort dans chaque situation, nous avons tous en nous des automatismes inconscients que nous mettons en place de manière instinctive. Pour certains le confort est rétabli en s’assurant de leur subsistance matérielle ; d’autres dans le regard exclusif d’une personne ou en se sentant appartenir à une collectivité. Cela se traduit en Ennéagramme par les sous-types survie, tête-à-tête et social. Chacun présente

les 3 sous-types mais un seul prédomine donnant ainsi une incidence majeure et constante sur la base. Déterminer son sous-type permet de comprendre ce qui nous équilibre, de lever certains automatismes et rediriger ainsi l’énergie plus consciemment.

Ailes et flèches

Les ailes et flèches du symbole de l’Ennéagramme, également appelées côtés et pôles, sont ce qui rend le modèle si dynamique et évolutif.

 

Les ailes donnent un accent particulier à la base en colorant celle-ci de ses particularités. Par exemple, une personne de base 7 qui aura plutôt développé un côté 8, aura une personnalité mêlant son profil 7 avec des tonalités du profil 8, différente de celle qu’elle aurait présentée en développant son aile 6.

 

En revanche, les flèches influencent la base quand il y a changement de contexte et lui donnent également des possibilités d’évolution. Par exemple, une personne de base 4 pourra être influencée par ses bases 2 et 1 en fonction des situations.

 

Quant au sens des flèches, la majorité des théories soutient que la flèche sortante détermine l’influence de la base dans une situation de stress et la flèche entrante dans une situation de calme. Par exemple, une personne de base 6 en situation de stress aura plus tendance à développer les aspects de la base 3 et les aspects de base 9 dans une situation paisible.

 

De toute évidence, les ailes et flèches élargissent le panel de ressources accessibles à chaque base de départ. Connaître l’influence de ses ailes et flèches permet de nous intégrer davantage et d’évoluer vers le meilleur de nous-même.

Contact

LYON, France

ARLON, Belgique

​​Tél : +33 612 218 185 

celinebottu@potentiel-enneagramme.com

Rejoignez-nous sur les réseaux pour des articles Ennéagramme et développement personnel !

  • Facebook
  • Instagram

Saisissez votre adresse e-mail pour recevoir le livret explicatif